10 avril 2015

Le burn-out maternel, c'est comme les serviettes hygiéniques.

Aujourd'hui, je voulais travailler sur le prochain cours que je proposerais bientôt sur le blog. Et puis en fait, j'ai décidé d'écrire un article. Sur les mères, le burn-out maternel, l'épuisement, la dépression appelez ça comme vous voulez. La société. Et le travail social. Parce qu'en fait, en deux-trois jours, j'ai lu/appris/entendu/vécu un certain nombre de choses qui m'ont donné envie d'en parler.


31 mars 2015

Partir.


Partir. Partir de la ville. Parce que la pollution. Parce que les conditions de vie. Le gaspillage. La surabondance. Le manque de sens. Le trop. Le rien. Le manque d'espace(s). L'absence de solidarité et de lien social. Les portes qu'on ferme à clé et les cases qu'on prétend vérité. Les murs qui disent la norme d'habiter et qui excluent tous ceux qui sortent des rangs. La violence de la misère et de la lutte qui sert à rien. L'amertume des fatigués et la sinistrose des comptoirs de café. La révolution qu'on traîne dans des manifs et l'insupportable qu'on dénonce entre copains.

30 mars 2015

Bilal sur la route des clandestins.

"Il faut courir ce jour-là pour ne plus jamais courir de toute ta vie. Tu sais que tu es arrivé là où tu voulais. La terre promise." 
Hope. 2015.

Parfois la vie c'est drôle. Je cherchais un bouquin de Faber et Mazlich sur la plateforme de prêt de la bibliothèque de mon village, un truc sur les frères et soeurs pour trouver des pistes d'accompagnement non-violents pour mes deux filles.
La plateforme, elle connaissait pas Faber et Mazlich mais elle m'a proposé d'autres auteurs avec des noms proches ou similaires. Genre Fabrizio. Voilà, Fabrizio Gatti dans "Bilal sur la route des clandestins".
Couverture "Bilal sur la route des clandestins" Fabrizio Gatti

23 mars 2015

Mon mémoire d'éduc.

Lorsque j'ai publié l'ouvrage "Le guide pratique de l'éducateur spécialisé" en 2011, j'ai mis à disposition mon mémoire de fin de formation sur un site dédié. Je m'aperçois aujourd'hui que peu de personnes savent qu'il est en accès libre, j'ai donc décidé de le publier sur ce blog.

mémoire éducateur spécialisé Célia Carpaye
Pour télécharger mon mémoire en PDF, cliquez sur l'image

15 mars 2015

Le lexique (enrichi) du travail social

Vous le savez, je propose depuis peu des cours en format PDF à l'attention des travailleurs sociaux en formation ou des personnes préparant les concours d'entrée en école du travail social.
Le dernier cours en date n'est pas tout à fait comme les autres ; il s'agit en effet d'un lexique - enrichi ! - du travail social.

Lexique enrichi du travail social

13 mars 2015

Hope, un film troublant.

"Tu penses à la souffrance que tu as laissé derrière toi. 
Et même quand tu te blesses, tu ne le sens pas. Il faut courir ce jour-là pour ne plus jamais courir de toute ta vie. 
Tu sais que tu es arrivé là où tu voulais. La terre promise.

Hier soir, je suis allée voir un film que j'avais envie de voir depuis longtemps. Hope. J'en ressors troublée. Toujours aussi blessée. Révoltée.

Affiche film Hope

Ce film, sorti en salles le 28 janvier 2015, a été réalisé par le français Boris Lojkine et traite des conditions que rencontrent les communautés africaines migrantes lors de leur épopée vers l'Europe.
En route vers l’Europe, Hope rencontre Léonard. Elle a besoin d’un protecteur, il n’a pas le coeur de l’abandonner. Dans un monde hostile où chacun doit rester avec les siens, ils vont tenter d’avancer ensemble, et de s’aimer.

9 mars 2015

Ouvre la cage, tu seras juste enfermé dehors.

Aujourd'hui, je publie un texte d'une personne qui a choisi le pseudonyme Voie OfF. Je l'ai trouvé plein de sensibilité et de tendresse ; une ode à la parole libre mais parfois trop enfermée dans les carcans de la relation éducative. Ca pose des questions... 

Bonne lecture.